Trophées réalisés à partir d’échantillons intacts (carottes pour les profanes) issus de la campagne de sondage de la ligne 17 du grand Paris. Ce projet combine la fonderie et la menuiserie. Le socle est en chêne et la plaquette nominative en bronze poli. Les trois matériaux Métal Pierre & Bois forme ce trophée d’entreprise qui célèbre la fin du chantier d’exploration. Il en a été tiré 12 exemplaires.

Un joli projet de 70 maquettes de réacteur nucléaire. Cuves et couvercles ont été coulés séparément en aluminium. Moulage au sable. Après ébavurage et micro-billage le tout a été monté sur un socle en bois de sipo réalisé par Vexin menuiserie Concept.

Etant donné la quantité à produire, j’ai utilisé la technique du châssis démontable: les moules en sable ne sont plus entourés de leurs frettes en bois lors de la coulée. On parle alors de moulage en mottes. L’assemblage vissé entre le socle et la cuve est permis par un écrou pris dans l’aluminium à la coulée formant insert. Comme souvent le modèle est issu de la « chaine numérique » conception + impression 3D.

 

La fonderie participe à la fabrication de machine à voyager dans le temps! Plus précisément il s’agit de réaliser des prototypes et pré-séries de carters en aluminium pour la société Timescope.

Borne Timescope

Timescope

La croix pattée apparait en de nombreux lieux du Vexin français. Elle est donc devenue un symbole de notre parc naturel régional. Un bon sujet pour la fonderie qui est localisée dans une des communes du parc:

Porte-clef ou applique, c’est surtout l’objet de démonstration de savoir-faire artisanal lors d’événements. Ici à Longuesse fête les années folle en juillet 2017:

Crédits photo : Frédéric Tapissier

Moulage et coulée en plein-air de mini-croix pattées, fusion « à l’ancienne » i.e: four potager à charbon de bois:

Kenzan quésaco? Non c’est n’est pas un outil de fakir bien que cet objet nous vienne d’orient. Originaire du Japon il s’agit en fait d’un support sur lequel on vient piquer des tiges de fleurs afin de composer des arrangements floraux, l’art de l’ikebana.

Design et crédits photo : Simon de Dreuille & Antoine Espinasseau

Il ne manque plus que les fleurs.

A quelques pas de Montparnasse, caché dans les petites rue du XVème, insoupçonné: le musée Bourdelle. Je ne vais pas vous faire ici la bio de cet artiste, ni vous conter ce lieu magique qui fut aussi sa maison et son atelier. Une seul chose: allez y! Hormis le fait que l’expo permanente est libre d’accès, elle comporte un très grand nombre d’oeuvres, et des oeuvres monumentales. Entre autres: La France 9m de haut que vous pouvez aussi admirer devant le palais de Tokyo (et le MAM qui fera l’objet très bientôt d’un article). Toutes les pièces sont signées d’Antoine Bourdelle, c’est un musée monographique. On y est plongé tout entier dans l’univers et l’histoire de l’artiste… et de ses fondeurs. Car ici c’est essentiellement de bronze qu’il s’agit. On y trouve d’ailleurs un très bon documentaire vidéo sur la fonderie d’art, tourné à la fonderie Coubertin.

La plus-part des gents qui passent à la fonderie pour y fondre des sculptures sont un peu étonnés, voire déçus lorsque je leur annonce que ma spécialité est le moulage sable plutôt que la cire perdue. « Au sable! c’est pas comme ça la Fonderie d’Art » mes aïeux que de conformisme, et de mé-connaissance de l’histoire de la fonderie. Car si le dogme actuel est au moule élastomère, nos ancêtres se passaient bien de silicone RTV. Oui, des pièces complexes c’est faisable en fonderie sable, et même mieux: c’est plus rapide et moins couteux si on souhaite un tirage unique. La preuve avec un projet de Mounir Chaïbi Sefseri. 7 noyaux, 9 heure de moulage (j’étais pas en forme). Je n’ai pas encore la photo de la pièce finie qui est chez l’artiste, voici le brut et les opérations de moulage:

Avant de commencer le châssis supérieur

Moule(rouge) et modèle(noir) – les noyaux (blanc) forme l’intrados de la volute

NB: les initiés reconnaîtrons les lieux

Encore une incartade dans le monde de la ferronnerie, je vais finir par aimer ça.

grille-cheminee

Piédestal

Crédit Photo : David Renaut

Un kilo de bronze pour 21 ans de loyaux services à la commune de Longuesse.

medaillembo