Le travail sur modèle, à l’opposition de la création consiste fabriquer une pièce suivant un plan ou un modèle existant fournis par le client.

Un joli projet de 70 maquettes de réacteur nucléaire. Cuves et couvercles ont été coulés séparément en aluminium. Moulage au sable. Après ébavurage et micro-billage le tout a été monté sur un socle en bois de sipo réalisé par Vexin menuiserie Concept.

Etant donné la quantité à produire, j’ai utilisé la technique du châssis démontable: les moules en sable ne sont plus entourés de leurs frettes en bois lors de la coulée. On parle alors de moulage en mottes. L’assemblage vissé entre le socle et la cuve est permis par un écrou pris dans l’aluminium à la coulée formant insert. Comme souvent le modèle est issu de la « chaine numérique » conception + impression 3D.

 

La fonderie participe à la fabrication de machine à voyager dans le temps! Plus précisément il s’agit de réaliser des prototypes et pré-séries de carters en aluminium pour la société Timescope.

Borne Timescope

Timescope

Kenzan quésaco? Non c’est n’est pas un outil de fakir bien que cet objet nous vienne d’orient. Originaire du Japon il s’agit en fait d’un support sur lequel on vient piquer des tiges de fleurs afin de composer des arrangements floraux, l’art de l’ikebana.

Design et crédits photo : Simon de Dreuille & Antoine Espinasseau

Il ne manque plus que les fleurs.

La plus-part des gents qui passent à la fonderie pour y fondre des sculptures sont un peu étonnés, voire déçus lorsque je leur annonce que ma spécialité est le moulage sable plutôt que la cire perdue. « Au sable! c’est pas comme ça la Fonderie d’Art » mes aïeux que de conformisme, et de mé-connaissance de l’histoire de la fonderie. Car si le dogme actuel est au moule élastomère, nos ancêtres se passaient bien de silicone RTV. Oui, des pièces complexes c’est faisable en fonderie sable, et même mieux: c’est plus rapide et moins couteux si on souhaite un tirage unique. La preuve avec un projet de Mounir Chaïbi Sefseri. 7 noyaux, 9 heure de moulage (j’étais pas en forme). Je n’ai pas encore la photo de la pièce finie qui est chez l’artiste, voici le brut et les opérations de moulage:

Avant de commencer le châssis supérieur

Moule(rouge) et modèle(noir) – les noyaux (blanc) forme l’intrados de la volute

NB: les initiés reconnaîtrons les lieux

Encore une incartade dans le monde de la ferronnerie, je vais finir par aimer ça.

grille-cheminee

Massette2

Commande spéciale d’un tailleur de pierre cette massette a été réalisée sur mesure. Tête en bronze de 600g, manche en bois de poirier. Le moulage est assez intéressant pour cette pièce à première vue simple car il nécessite le déploiement de plusieurs techniques de fonderie.

Lire la suite

Une autre collaboration artistique avec Mounir, bronze CuSn12 moulé et coulé à la Fonderie de la Côte.

Houta – Mounir Chaïbi – bronze CuSn12

 

Lire la suite

Collaboration avec l’artiste Mounir Chaïbi :  le corps froissé. Aluminium AS7G moulé et coulé à la Fonderie de la Côte avec la technique du modèle perdu.

mounir

Visage craquelé – Mounir Chaïbi – aluminium AS7G

 

Ce week-end à la Maison de la Pierre du Sud de l’Oise se tenait un petit concours de taille… Fruit d’une collaboration de nombreux acteurs ces 5 trophées moulés et coulés à la Fonderie de la Côte ont récompensé la cuvée 2016 des meilleur tailleurs.

fete de la pierre

Ce week end c’était stage à la Fonderie de la Côte. Patricia, Patricia et Catia apprenties sculptrices ont pu s’essayer aux plaisirs de la fonderie sable. A partir de leurs créations en plâtre ou en argile elle ont réalisés les moules puis couler le bronze. Malgré une bonne difficulté technique du travail (fausse partie, noyaux de paroi) elles ont obtenue un super résultat:

stage

Merci à elle trois pour la bonne ambiance et le pick-nick, ainsi qu’à Mounir leur prof de sculpture qui a organisé l’événement.