Forgerie de la Côte

Petit exercice sur la rive concurrente de la fonderie : la Forge, ou forgerie pour les taquins.

Couteau forgéJ’ai forgé cette lame dans l’acier d’une dent réformée d’engin agricole de mon grand père. Forgé, dégrossi, trempé, revenu, aiguisé, émorfilé et poli fut sa genèse. Le manche a été tourné dans le chêne d’un pied d’une table qui remonte à mon arrière grand mère.  L’outil obtenu est un couteau à dépecer offert à mon cher chasseur de cousin. Qu’il lui soit donné d’en faire bon usage.

L’objet aurait mérité une petite garde en bronze… il faut préciser qu’il a été fait en un jour.