Rencontre avec la famille Albertini

A l’occasion des journées européennes des métiers d’arts j’ai eu la chance de faire la connaissance de la famille Albertini, maitres verrier à Montigny lès Cormeilles depuis 1925. Cela fait donc presque un siècle que ces artisans d’arts perpétuent en famille un savoir faire extra-ordinaire : la fabrication d’émaux et de dalles de verre. Quel rapport avec la fonderie me direz vous? La magie de la matière en fusion bien sûr. Petit tour de vue du procédé:

« ici rien n’est secret, sauf ce qu’on met dedans »

Dixit Gérard Albertini, gaillard septuagénaire qui continu l’entreprise de son père.

La silice, les fondants et les oxydes qui donneront sa couleur à au verre sont chargés dans le creuset. Dix-neuf heures plus tard le verre est prêt. Cueilli à la louche, il est coulé sur un marbre.

Albertini 1

Four de fusion du verre

Albertini 2

Coulée sur marbre de dalles cardioïdes

Albertini 3

Coulées de dalles réctangulaires

Albertini 4

Moules de dalles

Sitôt coulés, sitôt enfournés pour la recuisson.  Sans cette étape, les contraintes induites par le refroidissement dans les dalles les ferait exploser. Cinq jours sont nécessaires. Les fours de recuisson tournent au coke ou au fioul. Pour la fusion c’est au fioul depuis plusieurs décennies, mais Jules, le grand père fondateur, a commencé au coke. Il fallait alors veiller toute la nuit pour recharger chaque demie-heure. Quand je pose la question:

« Comment faites-vous pour réguler la température?

— A la main. »

me répond Gérard en me montrant le petit robinet d’arrivée de fioul.

Albertini 5

Fours de recuisson

Une campagne de coulée est dirigée par la durée de vie du creuset. Tant que celui ci ne se fend pas, le four reste chaud, et on coule quotidiennement 300kg de verre. En générale une campagne dure 3 mois.

Albertini 6

Four de fusion à l’arrêt

Albertini 9

Creusets réformés

Albertini 7

Collections d’émaux

Les émaux et les dalles sont le matériau de base des vitraillistes et mosaïstes. C’est ainsi que Chrystèle, fille de Gérard, mène de front les métiers de maitre verrier et mosaïste d’art, discipline pour laquelle elle a obtenu une des distinctions suprêmes : meilleur ouvrier de France.

Albertini 8

Plus qu’une technique et des produits d’exception, ce sont des personnes formidables que j’ai rencontré ce samedi matin. Allez les voire, ou retrouvez les sur http://societe-albertini.fr/