Articles

Malgré de nombreuses heures dépensées pour expliquer la différence entre fonderie et ferronnerie aux enthousiastes qui découvrant mon métier me demandent : « ha bah super! tu pourrais me faire ma rampe d’escalier? », il m’arrive de commettre de menues incartades dans le monde des ferronniers.

Le travail commence sur le logiciel de CAO Fusion 360. Quasi-gratuit et puissant, disons autant que SolidWorks, super malléable, avec un module de simulation… bref je ne touche pas de commission d’Autodesk mais ce logiciel est vraiment génial, donc je vous le recommande. De manière plus concrète, il s’agit de concevoir et réaliser quatre pieds de table au design épuré:

table0

table01

Une fois le design validé par la cliente, il ne reste plus qu’à fabriquer.

table1

table2

Petit exercice sur la rive concurrente de la fonderie : la Forge, ou forgerie pour les taquins.

Couteau forgéJ’ai forgé cette lame dans l’acier d’une dent réformée d’engin agricole de mon grand père. Forgé, dégrossi, trempé, revenu, aiguisé, émorfilé et poli fut sa genèse. Le manche a été tourné dans le chêne d’un pied d’une table qui remonte à mon arrière grand mère.  L’outil obtenu est un couteau à dépecer offert à mon cher chasseur de cousin. Qu’il lui soit donné d’en faire bon usage.

L’objet aurait mérité une petite garde en bronze… il faut préciser qu’il a été fait en un jour.