Articles

Stefano est en train de restaurer un moteur de motocyclette, mais des pièces sont manquantes. Il s’agit de caches soupapes, sorte de bagues munies de bossages, en aluminium.  Pour obtenir les reproductions en « bonne matière » Stefano me fournit un tirage résine de la pièce. Auparavant des essais avec des tirages plâtre ont été infructueux. En effet les épaisseurs de paroi sont fines et la pièce ne comporte pas de dépouille. De plus le plan de joint est assez compliqué. Même avec le tirage résine, le résultat n’est pas satisfaisant car au démoulage il se produit invariablement beaucoup d’arrachements de sable.

couche1

Modèle résine et pièce

Dans ces conditions le fondeur pense tout de suite: cire perdue. Qu’a cela ne tienne!

Lire la suite

Deuxième volet de cette histoire. La restauration des espagnolettes continue, en bronze, avec un modèle plus propre et plus précis, mettant en relief les détails de la couronne de marquis qui orne la poignée. 

poignéebis

poigne200

poigne100

Après la production d’une série de clefs décoratives, la fonderie revient dans le « fonctionnel ». Le propriétaire ayant écumé plusieurs serruriers, il se trouve que cette clef n’existe plus dans les catalogues d’ébauches. Alors le plus simple reste donc d’en faire un surmoulage :

Clefcorse